SAUVER DES RUCHES ORPHELINES AVEC DES MINI PLUS

Page d'accueil

Par l'intermédiaire de cette fiche détaillée, je vous fais part de mon expérience. Si toutefois, vous avez des questions, commentaires ou expérience à partager, n'hésiter pas à me contacter cgob51@yahoo.fr.

Cette méthode s'applique en tout début de printemps (fin mars) et sur 2 cas de figure bien précis, soit:

- la colonie est orpheline. On constate des cellules de sauveté (photo ci dessous). La colonie a perdu sa reine depuis peu de temps.

www.lesruchersdargonne.com

- la colonie est bourdonneuse et l'on constate du couvain de mâle sur les cadres. La colonie a perdu sa reine depuis longtemps, ou la reine a été mal fécondée, ou bien encore trop vieille et ne pond plus que des oeufs de mâle (photo ci dessous).

www.lesruchersdargonne.com

Ma méthode en détail:

www.lesruchersdargonne.com
La ruche bourdonneuse a été préalablement repérée

lors de la récolte du pollen de saule

(ruche ne produisant pas ou peu de pollen).

Tous les cadres de cette ruche sont sortis un à un et sont placés sur le

portoir à côté de la ruche.

On ne peut procéder à ce genre de méthode que sur des colonies où la population est encore assez conséquente comme sur la photo (équivalent de 5 à 6 cadres d'abeilles).

Pour les petites populations, mieux vaut secouer la population des cadres et ramener la ruche à l'exploitation.

Tous les cadres de corps sont tapés quelques mètres

devant la ruche bourdonneuse afin d'éliminer

toute abeille pondeuse de mâle

ou une vieille reine défectueuse au niveau de sa ponte.

www.lesruchersdargonne.com
www.lesruchersdargonne.com
Un tas d'abeilles se forme à l'endroit où ont été tapés

les cadres.

Petit à petit les abeilles reviennent à la ruche où j'ai pris soin

de retirer la trappe à pollen pour qu'elles puissent y rentrer

plus facilement.

La trappe à pollen ne sera pas remise sur ce type de colonie afin de

ne pas l'affaiblir.

www.lesruchersdargonne.com
www.lesruchersdargonne.com

Pendant que les abeilles reviennent à leur ruche,

j'apporte ma Mini Plus hivernée près de la ruche à sauver.

Je sors les cadrons un à un et inspecte tous les cadrons

afin de trouver la reine fécondée.

www.lesruchersdargonne.com
www.lesruchersdargonne.com
La reine une fois repérée au milieu de sa cour ...
... est marquée de la couleur de l'année de sa naissance.

Dans ce cas de figure, la reine est marquée d'une pastille

blanche car elle est née en juillet 2011, hivernée et introduite dans

une colonie bourdonneuse au printemps 2012.

www.lesruchersdargonne.com
www.lesruchersdargonne.com
Les cadrons couverts d'abeilles de cette Mini Plus

sont secoués dans la ruche bourdonneuse.

Les cadrons de couvain sans abeilles seront remis

dans la Mini Plus. Ce corps de Mini Plus

sera remis sur une Mini Plus déjà peuplée.

Les 2 populations de la ruche bourdonneuse et de la Mini Plus se réunissent

et la reine encagée est introduite entre 2 cadres de corps.

Le contrôle de l'acceptation de la reine sera fait une semaine plus tard.

www.lesruchersdargonne.com
www.lesruchersdargonne.com
Cette méthode réussit à 100%.

Néanmoins on doit prendre soin de retirer

les cadres de couvain de mâle pondus de la ruche bourdonneuse

 et de les remplacer par des cadres de cire gaufrées.

Les cadres de mâle pondus

sont très attractifs pour les abeilles et il y aurait un risque

de non acceptation de la nouvelle reine.

Les cadres de cire gaufrées seront placés à l'extérieur

des cadres de corps bâtis (en rive).

 

Comme cette opération a lieu en tout début de printemps (fin mars), on peut espérer suivant l'année et la miellée 1/2 à 1 hausse de miel de printemps sur une colonie qui aurait été condamnée si on n'était pas intervenu.

 

Page d'accueil