L'INSEMINATION ARTIFICIELLE  
DES REINES D'ABEILLE

Page d'accueil

A voir aussi      Prépa des nucléi pour insémination        La seringue Schley        Prélèvement du sperme

                                                                                          

A voir également la vidéo sur l'insémination des reines d'abeilles 

 

Par l'intermédiaire de cette fiche détaillée, je vous fais part de mon expérience. Si toutefois, vous avez des questions, commentaires ou expérience à partager, n'hésiter pas à me contacter cgob51@yahoo.fr.

 

Le lendemain de la première narcose au CO2, la reine encagée dans sa cage Iltis est retirée de sa Mini Plus pour l'inséminer.
Les reines encagées sont placées dans la cage d'envol ce qui leur permet de rester au chaud avant et après l'insémination. La cage d'envol est éclairée et chauffée par 2 ampoules de 25 watts.
La reine est introduite dans un tube en plastique.
Un second tube en plastique est placé sur le premier. D'instinct la reine recule dans le second tube. L'extrémité du second tube est percé permettant de ne faire dépasser que l'extrémité de l'abdomen de la reine.
Dans cette position, la reine est placée sur le statif de l'appareil à inséminer au niveau de l'arrivée du CO2.
Sur le nouvel appareil à inséminer Schley, un débitmètre est installé sur l'arrière du statif. La bouteille de CO2 est raccordée au débitmètre et en actionnant la molette, les 2 billes bleu et verte doivent se retrouver chacune à chaque extrémité du petit tube en plastique pour que la reine reçoive la juste dose de CO2 durant son anesthésie.
La reine est donc narcosée.

Vue de l'extrémité de l'abdomen de la reine sous microscope.

Pose du crochet ventral.
La nouvelle pince permet de saisir le dard de la reine. En écartant les 2 crochets (ventral et dorsal), la chambre vaginale est visible.
La pointe du capillaire est insérée dans l'orifice vaginal et les 8µl de sperme sont injectés.
L'opération a duré  environ 2 minutes 30 entre la pose des crochets et l'insémination. La reine est laissée en contact avec le CO2 encore 1 minute 30, soit en tout une 2e narcose de 4 minutes. La reine est ensuite retirée du support encore endormie.
Un point de colle (Super Glue gel) est mis sur son thorax.
Une pastille numérotée est collée sur le thorax afin que la reine soit identifiée et reconnaissable plus facilement sur le cadre dans la Mini Plus ou la ruche.
La reine endormie est remise dans sa cage Iltis au chaud jusqu'à son réveil.
Totalement réveillée, elle est réintroduite dans sa Mini Plus entre 2 cadres de couvain et libérée lentement avec un morceau de candi.
Le contrôle de la ponte a lieu 8 jours plus tard. On peut déjà observer les premiers oeufs et pour les reines plus précoces, les toutes premières larves.

Dans certains cas si la reine ne pond pas au bout de 8 jours, elle est renarcosée 4 minutes puis libérée une nouvelle fois au candi. La ponte est contrôlée 4-5 jours après avec succès.

 

Page d'accueil