LES RUCHERS D'ARGONNE

Céline GOBIN

Mars 2009

 

Voir les autres mois:    Janvier 2009        Février 2009        Avril 2009        Mai 2009        Novembre 2009

Voir également les années précédentes:         Année 2006        Année 2007        Année 2008        Année 2010        Année 2011        Année 2012

 

Mardi 10 mars 2009

Matin
très nuageux
2
°C

Après-midi
très nuageux
8
°C

13 mm

 

Le printemps gagne du terrain petit à petit. Les températures se radoucissent l'après-midi et nous n'avons presque plus de gelées matinales.

Lors de journées pas trop fraîches, les abeilles peuvent sortir et elles se jettent directement sur les points d'eau. Il faut que j'installe des abreuvoirs dans mon jardin car les abeilles viennent envahir les soucoupes de mes pots de fleur !

L'image suivante date du 25 février dernier, cette journée a été particulièrement ensoleillée et sans un brin de vent. Les abeilles ont donc pu profité sans mal des noisetiers et revenaient à la ruche avec de belles pelotes de pollen.

 

Pour l'instant le "début de printemps" semble clément pour nos petites protégées et les colonies sont vraiment très belles et populeuses. Rien à voir avec l'état des colonies à la sortie de l'hiver 2007 / 2008. Elles ont pu profiter du pollen de noisetier alors que l'année dernière à la même époque, elles n'avaient pas pu le récolter car il pleuvait sans cesse (voir archives mars 2008). Les pertes hivernales sont très minimes.

 

Le 28 février dernier, je me suis permis de visiter rapidement une colonie car il avait fait 2 journées consécutives de soleil et des températures avoisinants les +14°C. J'ai pu constaté 1 beau cadre de couvain à moitié fermé et le second à côté avec un début de ponte.

A partir de jeudi comme la météo annonce des températures clémentes + 14°C, je vais commencer à donner du Protofil à toutes mes colonies en prévention de la nosémose (voir archives août 2008). Quelques mails ont circulé avec des situations alarmantes dans la Moselle.

En début de semaine prochaine, je pense que je vais m'atteler à nettoyer mes trappes à pollen car mine de rien, les bourgeons de saule se développent et si la météo se maintient, ils ne devraient pas tarder à fleurir.

Bourgeons de saule marsault. 

 

Page d'accueil

 

Vendredi 20 mars 2009

Matin

0
°C

Après-midi

9
°C

 

Le printemps a fait son apparition depuis vendredi dernier. Nous avons depuis une semaine des températures allant jusqu'à +16°C l'après-midi. Depuis le temps que nous voulions un peu de chaleur !

Pas mal de choses se sont passées depuis ces 10 jours. Les noisetiers sont défleuris mais je tenais à vous faire partager une photo qu'une internaute m'a envoyé récemment. On voit très bien sur cette photo une petite fleur rouge qui correspond à la fleur femelle du noisetier et qui deviendra ensuite une noisette.

 

Semaine 11, j'ai distribué du Protofil à toutes mes colonies avant que ma pompe à sirop ne me lâche ! En effet il était de plus en plus difficile pour moi de la démarrer seule. Le jour où j'ai eu terminé de nourrir tout le monde et vidanger la pompe pour la ranger, impossible de la redémarrer. J'ai donc renvoyé le renvoi d'angle chez Thomas car sans cette pièce, la pompe démarrait correctement. Donc affaire à suivre ...

J'ai déplacé quelques essaims artificiels que j'avais fait l'an dernier pour palier à des pertes hivernales. Celles-ci sont de 4%. Ce sont essentiellement des colonies trop consommatrices de provision que j'ai retrouvé hélas morte malgré une surveillance très régulière. En fait les reines repartent en ponte trop rapidement et à chaque ouverture de ruches, c'est le même constat: 3 beaux cadres de couvain fermé et plus une goutte de miel ! Il est clair que je n'élèverai plus sur cette lignée cette année, trop fragile pour des hivers rigoureux comme cette année. La sélection passe aussi par ce genre de désagrément !

Chargement des essaims artificiels dans la Kangoo 4x4

Voyant le printemps arrivé, je me suis mis à nettoyer mes trappes à pollen en début de semaine. Je les nettoyais le matin et les posais l'après-midi. J'ai ouvert quelques ruches pour voir la ponte de mes reines inséminées de l'an dernier. Quelques unes sont déjà prometteuses mais il me reste encore à les tester sur d'autres critères.

Ca y est, la saison apicole commence ! 

Les saules marsaults sont en fleur depuis samedi 14 et les floraisons se sont bien développées ici et là dans le paysage avec les températures printanières. Les dates de floraison sont à peu de chose près celles de 2006, en espérant que 2009 ressemble à 2006 car c'était une année pour les miels de cru.

      

Il fait peut-être beau mais le temps est trop sec et les pelotes de pollen sont sèches également. Il nous faudrait quelques passages pluvieux pour rétablir une bonne hygrométrie pour la récolte du pollen. Heureusement le départ en fanfare du printemps va se rafraîchir un peu. C'est peut-être idiot mais une météo aussi belle pourrait être un inconvénient pour la production du pollen de saule.

Même avec le retour du printemps, les colzas ont un retard de 15 jours par rapport à l'an dernier.

Dans la série mon pic vert devient fou ... il s'est attaqué à une ruche en plastique dans le même rucher où il s'était attaqué à mes ruches en bois (voir archives du 27 janvier 2009). Cet oiseau a une force de frappe impressionnante car il a tout de même réussi à percer la première paroi de ma ruche en plastique. Moi qui avait un espoir de vaincre le problème des pics verts avec mes ruches en plastique et bien là 0 pointé ! Bon sur la ruche en plastique il n'a pas plus insisté que ça, tandis que sur certaines ruches en bois, il m'a fait des trous de 3 cm de diamètre et toujours au niveau des poignées.

 

 

Page d'accueil

 

Mardi 24 mars 2009

Matin
très nuageux
2
°C

Après-midi
très nuageux
8
°C

 

Les températures se sont rafraîchies et la pluie devrait faire son arrivée demain. Ce début de semaine n'a rien à voir avec celui de la semaine dernière mais nous ne sommes encore qu'en mars et les changements brusques des températures sont de saison.

Le tout premier pollen de saule marsault a été récolté samedi dernier. Pour une première production, je suis plutôt satisfaite car il ne faut pas oublier que les abeilles doivent avoir un certain temps d'adaptation vis-à-vis de la trappe à pollen. Le pollen de saule est de très belle qualité pour ce début de saison, il a une couleur orange uniforme et ne contient pas du tout de pollen de noisetier.

Pollen de saule.

J'ai pour habitude de vous montrer des chatons de saule mâle (voir archives du 20 mars 2009) mais il ne faut pas oublier qu'il y a aussi des saules marsaults femelles. Les chatons sont de couleur vert et ils sont très attractifs pour les abeilles car les saules femelles produisent du nectar.

Chaton de saule marsault femelle.

Nettoyage de printemps ce matin, j'ai commencé par nettoyer au laveur haute pression le tarare qui me sert à trier le pollen. Etant resté dans la grange à la poussière, il était évident qu'il fallait lui faire une "beauté". Pendant ce temps le pollen de saule attend d'être trié dans le congélateur à -20°C.

Nettoyage au tarare avec le laveur haute pression.

Nettoyage ensuite des grilles à reine que je lave au laveur avec une pression pas trop forte pour ne pas déformer les mailles des grilles à reine. Je règle la température de l'eau à 110°C ainsi la cire se retire facilement. Résultat efficace comme le montre les photos ...

       

L'après-midi fut consacré à mes abeilles. Suite à la conférence que j'ai tenu à Namur au sujet de la production de pollen, vous avez été nombreux à me demander par mail la quantité de sirop que je mets pour stimuler mes colonies au printemps. Je rappelle que cette stimulation est faite pour la production de pollen dans le cas contre il n'y a pas lieu de le faire. En image voici la quantité soit environ 1/2 litre tous les 10 jours.

La distribution du sirop ne s'est pas fait sans la pompe à sirop qui est de nouveau opérationnelle après changement du renvoi d'angle. Le technicien de chez Thomas m'a confirmé par téléphone que les roulements étaient complètement foutus. La société Thomas m'a donc échangé la pièce que j'ai reçu samedi. Toutefois il faudra que je renvoie ma pompe chez eux lorsque je n'en aurai plus l'utilité pour que le technicien contrôle s'il n'y a pas une fuite de sirop dans cette partie de la pompe. C'est tout de même bizarre que les roulements soient HS alors que la pompe n'a passé qu' à peine 25 tonnes de sirop.  En tout cas je suis contente d'avoir été dépannée aussi vite car je me voyais mal refaire la distribution du sirop avec un seau ... quand on a goûté à la facilité, il est parfois difficile de faire machine arrière !

  

Page d'accueil