LES RUCHERS D'ARGONNE

Céline GOBIN

Mai 2009

 

Voir les autres mois:    Janvier 2009        Février 2009        Mars 2009        Avril 2009        Novembre 2009

Voir également les années précédentes:         Année 2006        Année 2007        Année 2008        Année 2010        Année 2011        Année 2012

 

Dimanche 10 mai 2009

Matin

8
°C

Matin
très nuageux
20
°C

 

Un peu de temps ce soir pour écrire quelques lignes dans mon journal apicole. Le printemps 2009 n'a rien à voir avec le printemps 2008 ! La météo est au beau fixe malgré quelques passages orageux et les températures de ce mois de mai sont celles d'un mois de juin ... on ne va pas se plaindre.

Mes premiers élevages de reines ont débuté début mai et les premiers élevages de faux bourdons en vue des inséminations de cette année ont été préparés fin avril pour avoir les premiers mâles matures fin mai / début juin. Je suis agréablement surprise de la qualité des reines que j'ai inséminé l'an passé et ceci me donne du coeur à l'ouvrage pour les inséminations 2009. L'accent va être mis cette année sur le côté hygiénique des colonies et leur aptitude à récolter du pollen. Certaines lignées "origine Frère Adam" sont de très bonnes récolteuses de pollen au point que les plus gros tiroirs de mes trappes à pollen ne leur suffisent plus.

Les colzas commencent doucement à défleurir après 3 semaines de floraison. Les abeilles sont en pleine effervescence face à la floraison des aubépines qui entrainent de belles rentrées de pollen et de nectar. Les pelotes de pollen d'aubépine ont la particularité d'être très grosse et de couleur jaune très pâle.

Pollen jaune pâle = pollen d'aubépine 

J'ai commencé à poser les hausses le 20 avril et les 2e et 3e hausses ont été posées début mai.

 

Je pense débuter l'extraction des hausses dernière semaine de mai tout en allant de temps en temps surveiller la floraison des acacias qui ne devraient pas trop tarder. La fin mai est une période lourde en travail pour moi car c'est une succession de travaux au rucher assez lourd: récolte des hausses de colza, extraction et transhumance sur l'acacia. Les journées sont longues et les nuits courtes !

Je vais pouvoir tester bientôt ma nouvelle machine à désoperculer en espérant ne pas être déçue par ce modèle.

Pour faire mes essaims artificiels, je prélève en ce moment des cadres de couvain fermé que je mets dans une ruchette. La ruchette est déplacée à plus de 3 kms puis ouverte et laissée orpheline pendant 8 jours. Au bout de 8 jours, les cellules royales bâties par les abeilles seront détruites et je viendrai placer une cellule royale prête à éclore en les 2 cadres de couvain. La ruchette aura été nourrie auparavant. 10-15j plus tard la nouvelle reine doit pondre. Les 2 cadres, qui ont été prélevés, sont remplacés par 2 cadres de cire gaufrée que je prends soin de placer en rive du couvain. Nous avons donc au milieu 6 cadres de couvain et en rive des cadres de miel et de pollen. Avec la miellée actuelle, les cadres de cire gaufrée vont être construits en totalité en 3-4 jours.

 

A bientôt ... si mes abeilles me laissent un peu de temps pour écrire quelques lignes !

 

Page d'accueil