LES RUCHERS D'ARGONNE

Céline GOBIN

Janvier 2013

 

Voir les autres mois:    Février 2013        Mars 2013        Avril 2013        Mai 2013                  

Voir également les années précédentes:         Année 2006    Année 2007        Année 2008        Année 2009        Année 2010        Année 2011        Année 2012

 

Mardi 1er janvier 2013

Matin

6
°C

Après-midi

9
°C

 

Bonne et heureuse année 2013 à tous, que cette année vous soit douce, remplie de joie, de bonheur ... et de miel si possible !!!

J'ai terminé l'année 2012 par une visite de mon rucher d'élevage en compagnie de Vincent. Nous n'avons pu résister à l'envie de voir nos abeilles hivernées dans les ruchettes 6 cadres. Elles étaient toutes bien resserrées en grappe, bien au calme en attendant le printemps (voir photo ci-dessous).

www.lesruchersdargonne.com

Un rapide coup d'oeil en soulevant l'isoruche.

Cette visite avait pour but de resserrer les ruchettes les unes contre les autres, en bloc de chaleur et de les recouvrir d'un coffre isolant. Ce sont des plaques de Styrodur de 40 mm que Vincent a assemblé avec des vis. Cela permet d'isoler 9 ruchettes 6 cadres dont on a retiré le toit tôlé, laissé l'isoruche sur la tête des cadres ainsi que le nourrisseur retourné dessus. Comme l'hiver n'a pas été bien mordant jusqu'ici, j'avais jugé bon d'attendre la fin de l'année pour le faire.

www.lesruchersdargonne.com

Bloc de chaleur bien isolé.

J'en ai profité également pour vérifier que toutes les entrées des ruchettes n'étaient pas obstruées de cadavres d'abeille. Certaines entrées avaient besoin d'être nettoyées car avec le froid les abeilles nettoyeuses ne descendent pas sur le plancher de la ruchette pour évacuer les abeilles mortes durant l'hiver. Elles restent bien au chaud serrées avec la grappe de la colonie.

www.lesruchersdargonne.com

Abeilles mortes commençant à obstruer quelques trous de la porte d'entrée.

Un petit nettoyage rapide de la porte d'entrée de certaines ruchettes avec le lève-cadre permet à l'air de mieux circuler dans la ruchette.

www.lesruchersdargonne.com
www.lesruchersdargonne.com

            Entrée de ruchettes nickel !

 

Page d'accueil

 

Lundi 14 janvier 2013

Matin

-2
°C

Après-midi
très nuageux
0
°C

 

Nous n'en finissons pas avec la grisaille. Je crois bien que nous avons pas eu un rayon de soleil depuis le 2 janvier dernier. Le temps reste gris et je dois dire que c'est assez déprimant comme météo. Météo France nous annonçait de la neige pour aujourd'hui et bien c'est fait. Au réveil ce matin, une fine couche de neige avait recouvert le jardin. Cet épisode neigeux devrait être plus marqué pour mardi. Les gelées matinales vont être de retour comprises entre -4 et -5°C.

Depuis quelques jours, je suis en train de cirer les cadres de corps qui seront destinés aux essaims artificiels pour la vente et pour l'exploitation. J'ai commandé tous mes cadres de corps chez Ickowicz cette année et j'en suis très satisfaisante. Prix, qualité et délai sont au rendez-vous. De plus ils sont livrés dans des cartons et cela est bien pratique pour les stocker pour la prochaine saison.

www.lesruchersdargonne.com

Un coup de main de Baptiste.

Le matin à l'atelier et l'après-midi au rucher à combler les ornières que le 4x4 nous a laissé lors de ces nombreux passages dans les ruchers. Il faut dire qu'avec le printemps pluvieux que nous avons eu, les ruchers ressemblaient petit à petit à un vrai champ de bataille avec toutes ces tranchées ! Certaines ornières faisaient bien 30 cm de profondeur et il devenait dangereux de traverser le rucher sans se tordre une cheville. Heureusement que nous avons le tracteur pour nous aider à déplacer toute cette craie. Malgré tout cette opération n'est pas de tout repos et il faut aimer pelleter !!!

www.lesruchersdargonne.com

Comblement des ornières à la craie.

Petit come back sur le dernier investissement de l'année 2012, une chaudière à cire pour fondre les cadres de cire bâtis mais également les nettoyer à la soude caustique. Cette chaudière a une capacité de 40 cadres de corps et fonctionne avec un brûleur dont je viens de faire l'acquisition puisqu'il n'est pas fourni avec la chaudière. A froid la chaudière est opérationnelle en 15 mn de chauffe et il faut seulement 15 mn pour fondre 40 cadres de corps et tout cela pour environ 2.5 litres de fuel. J'ai trouvé que ce système était relativement économique à l'usage comparé aux petites chaudières à cire qui sont vendues dans le commerce et donc le seul moyen de chauffe est le gaz qui est relativement coûteux. Je vous ai mis une petite documentation en ligne de la chaudière à cire des Ruchers du Bassigny.

www.lesruchersdargonne.com

Chaudière à cire (consommation fuel).

Avec le redoux que nous avons eu fin décembre, les fleurs de noisetier en ont profité pour éclore. Mais nos abeilles n'ont pas pu en profiter car les éclaircies étaient de courte durée.

www.lesruchersdargonne.com

 

Page d'accueil

 

Mardi 15 janvier 2013

Matin

-3
°C

Après-midi

2
°C

15 cm

 

Paysage neigeux de Contault le Maupas et ses abeilles endormies ...

www.lesruchersdargonne.com

Ruchettes 6 cadres.        Vue de la fenêtre de mon bureau.

www.lesruchersdargonne.com
www.lesruchersdargonne.com

Girouette, les pieds dans la neige.        Passage d'un merle.

www.lesruchersdargonne.com
www.lesruchersdargonne.com

www.lesruchersdargonne.com

Mésanges bleues et noires au ravitaillement.        Mésange noire sur la gouttière de la maison.

Page d'accueil

 

Dimanche 20 janvier 2013

Matin

-1
°C

Après-midi

1
°C

 

L'hiver et son lot de neige qui n'en finit pas ... Nous nous sommes réveillés ce matin avec un verglas à ne pas mettre un pied dehors. Les pluies verglaçantes ont rendu la chaussée extrêmement glissantes.

Depuis mardi la neige est toujours belle et bien en place. Pourtant mardi en début d'après-midi le thermomètre était passé au dessus de 0°C atteignant les +2°C. On s'est tous dit la neige ne va pas tenir, comme d'habitude mais là il faut dire que l'on s'est bien trompé. Il n'a pas cessé de geler depuis mercredi. Jeudi a été la pire journée de la semaine. Nous nous sommes réveillés avec  -6°C et toute la journée le thermomètre est resté bloqué à -4°C. Avec par dessus ça, un petit vent de Nord avec un ressenti à -8°C. Ce jour là je suis restée bien au chaud derrière mon ordinateur à m'occuper des diverses paperasses en retard et de ma compta.

Franchement je dois dire que je me suis faite surprendre par la neige car j'avais prévu dès le 15 janvier d'équiper toutes mes ruches de plaque de fond pour isoler les colonies du froid. Je n'ai pu commencer que samedi car il a fallu gérer les problèmes de transport scolaire dû à la neige et les 2 véhicules utilitaires à la révision. Mes bouts de choux sont restés bien au chaud à la maison et profités de la neige dans le jardin durant 2 jours.

Vendredi matin j'ai donc commencé par préparer mon quad avec une centaine de plaques de fond pour me rendre dans les ruchers pas vraiment accessibles en Kangoo 4x4. En effet les chemins d'accès à ces ruchers sont très exposés au vent et des congères se sont formés. Et ça je pense que ma Kangoo ne va pas trop aimer ce trop plein de neige. Je n'ai pas très envie non plus de rester bloquer dans mon véhicule au milieu de "nulle part" par un froid pareil.

Donc j'en étais à préparer mon quad et c'est là que tout se corse ... le quad refuse de démarrer et moi qui m'énerve avec 3 couches de vêtement sur le dos, les gants, le bonnet et le casque. La bestiole n'a rien voulu comprendre. Il ne me restait plus qu'à  retirer les X couches de polaire et à mettre à charger la batterie du quad en espérant que je puisse m'en servir l'après-midi. En début d'après-midi pensant que la batterie du quad était bien chargée, j'ai donc refait un essai en vain. La batterie est complètement HS, le quad veut bien démarrer mais il ne faut surtout pas éteindre le moteur sous peine de ne plus jamais redémarrer. Je n'ai pas d'autre choix que de laisser tourner le moteur en posant les plaques dans les ruchers.

Fort heureusement tous les ruchers ne sont pas inaccessibles en voiture et ayant récupéré ma Kangoo du contrôle technique, j'ai donc pu me rendre samedi dans 6 de mes ruchers pour y mettre les plaques de plancher.

www.lesruchersdargonne.com

Paysage polaire.

Cette pose de plaque est un essai pour cet hiver. Il est vrai que jusqu'ici j'hivernais toutes mes colonies avec les planchers Nicotplast entièrement ventilés sans les fermer durant l'hiver. Le but de cet essai serait de voir si toutes les colonies, qui ont bénéficié de cette protection de plancher, se développent plus tôt au printemps que celles qui n'en ont pas bénéficié. L'idée est de les installer mi janvier pour les retirer à la pose de la 2e hausse au printemps. A noter également que les colonies bénéficient d'une isolation au dessus des cadres de corps (voir journal du 19 novembre 2012).

J'avais acheté ces plaques durant l'hiver 2005/2006 (voir journal février 2006) et les avais disposé sur plusieurs de mes ruchers sans trop avoir de retour d'expérience car je n'avais pas continué l'essai tout l'hiver. Une bestiole avait gratté et défait toutes mes plaques de mes fonds de ruche. Cette année j'espère bien ne pas avoir ce genre de problème.

   

www.lesruchersdargonne.com

www.lesruchersdargonne.com

Plaque de fond en plastique.           Pose de la plaque insérée dans la rainure du plancher Nicot.

Si l'essai est concluant et si je note un bon développement des colonies avec ces plaques, je pense investir dans des plaques plus robustes que les plaques que j'ai actuellement. Je pense au plaque de fond de chez Nicotplast. Mais vu le prix de ces plaques, je préfère faire un essai avec mes plaques pour le moment.

www.lesruchersdargonne.com

Vu du dessous de la ruche possédant la plaque en plastique.

La photo suivante a été prise en dessous d'une ruche. On peut constater que les abeilles consomment les réserves vu les petits débris de cire tombés sur la neige. Au niveau de mes balances on peut voir une consommation jusqu'à 5 fois plus élevé lorsque le froid est de retour avec des gelées matinales. En général les colonies consomment 100 gr par semaine s'il ne gèle pas et 500 gr par semaine par grand froid.

www.lesruchersdargonne.com

En tout cas une chose est presque sûr, c'est à l'heure où je rédige cette page (17h), la neige a fait sont retour et j'en connais plus d'un à la maison que cela réjouit. Je sens que les luges vont être de sortie dans Contault demain !

 

Page d'accueil