LE FONDOIR A OPERCULES
WET THERMPLATE

 

Page d'accueil

Par l'intermédiaire de cette fiche détaillée, je vous fais part de mon expérience. Si toutefois, vous avez des questions, commentaires ou expérience à partager, n'hésiter pas à me contacter cgob51@yahoo.fr.

 

Le fondoir à opercules est venu compléter la miellerie et remplacer une bonne partie du travail du Honeyspin. Le fondoir travaille en continu durant l'extraction du miel, il demande très peu de surveillance.

Zone de Texte: www.lesruchersdargonne.com

Vue d'ensemble sans le couvercle.

Il est équipé de 2 chaudières: une qui chauffe le fond du bac du fondoir

à 30°C et une autre qui chauffe les tubes à 80-90°C.

Le fondoir vient se glisser sous le convoyeur de cadres pleins,

juste en dessous de la machine à désoperculer.

Zone de Texte: www.lesruchersdargonne.com
Zone de Texte: www.lesruchersdargonne.com
Les opercules de miel tombent sur des tubes en inox chauffés

par un circuit d'eau fermé.

Zone de Texte: www.lesruchersdargonne.com
Passés au travers des tubes, le miel et la cire se séparent

et ils sont filtrés.

La cire liquide coule dans un bac et le miel filtré est récupéré dans le bac de

 réception du miel venant de l'extracteur.

L'utilisation de cet appareil n'augmente pas l'HMF du miel

et ne lui donne pas de goût.

Zone de Texte: www.lesruchersdargonne.com
Une fois la cire refroidie, elle est démoulée en plus au moins

gros pains de cire.

 

Ce fondoir remplace notre ancienne méthode de fonte des opercules. Nous ne sommes plus obligés de faire fondre la cire l'hiver, c'est un véritable gain de temps.

 

Page d'accueil