LES RUCHERS D'ARGONNE

Céline GOBIN

vrier 2012

 

Voir les autres mois: Janvier 2012        Mars 2012        Avril 2012        Novembre 2012         Décembre 2012           

Voir également les années précédentes:         Année 2006    Année 2007        Année 2008        Année 2009        Année 2010        Année 2011        Année 2012

 

Vendredi 17 février 2012

Matin
très nuageux
0
°C

Après-midi
très nuageux
7
°C

 

Eh bien ça y est, l'hiver est arrivé pour commencer par un "gentil" -3°C mardi 31 janvier. Depuis le mercure n'a fait que de descendre atteignant les -15°C au matin ! Cette vague de froid a duré en tout et pour tout 15 jours et a été bien pénible à supporter vu que jusqu'ici le mercure ne descendait pas en dessous de + 7°C l'après-midi. Durant ces 15 jours et au plus "chaud" de la journée, nous devions nous contenter d'un -3 voir -4°C en plein après-midi ! Brrrr ! Je déteste le froid !!!

Durant la période de froid, l'essentiel du travail était tourné vers l'atelier avec la rénovation des vieux cadres de corps ainsi que la rénovation des cadrons de Mini-Plus. C'est un travail que j'apprécie tout particulièrement car c'est la période de l'année la moins stressante où l'on peut prendre son temps pour tout remettre en état pour la saison qui arrive. Les cadres de corps sont maintenant prêts à être ciré.

Vieux cadres de corps prêts à retrouver une nouvelle vie.

Nous avons également profité du gel pour faire l'entretien des ruchers difficilement accessibles par temps humide. Un gros chêne mort menaçait de tomber sur les ruches depuis quelques temps. Nous avions pris soin de déplacer les ruches à l'automne pour pouvoir couper l'arbre sans trop de souci. Etant donné que le rucher ne se situait pas trop loin de l'exploitation, Vincent était venu avec son tracteur pour pouvoir facilement pousser le tronc d'arbre qui était en travers du rucher.

Zone de Texte: www.lesruchersdargonne.com

Depuis la Saint Valentin, la météo a complètement changé. Finies les grosses périodes de gelée, nous nous réveillons au matin avec +3/+4°C et l'après-midi le mercure monte jusqu'à +6/+7°C. Le redoux est fort appréciable après les températures sibériennes !

Je suis actuellement en train de faire le tour de mes ruchers et accuse quelques pertes de colonies. Lors de mon 2e passage pour surveiller les provisions, je procède à l'ouverture systématiquement de chaque ruche. Un rapide coup d'oeil entre les cadres de corps pour voir s'il y a assez de nourriture et aussitôt je referme la ruche si celle-ci n'a pas besoin de candi.

C'est ainsi que j'ai pu constater la perte de colonies puisque celles-ci étaient encore bien pourvues de nourriture (au 1er et 2e passage de candi) mais ne possédaient plus qu'une poignée d'abeilles mortes dans le coin de la ruche. Je pense vraisemblablement que ce sont des colonies qui devaient être orphelines au moment de la mise en hivernage. Leur population était forte à l'automne, les abeilles calmes et rien ne m'a attiré l'attention pour que je les prenne pour des colonies orphelines. De plus souffrant d'un genou qui m'a "embêté" durant toute la mise en hivernage, je dois dire que j'étais "pressée" d'en finir pour pouvoir me reposer un peu. Le pourcentage de pertes est de 2.4%.

A part ce petit incident, je peux constater que les colonies sont belles et les provisions encore bien abondantes que ce soit dans les ruches en bois ou dans les ruches en plastiques Nicotplast. J'espère que cela va continuer ainsi car nous ne sommes plus qu'à un petit mois du printemps et de la pose des trappes à pollen pour la production du pollen de saule marsault.

Cette année sur ma chaîne d'extraction j'ai rajouté un fondoir à opercules qui me permet de traiter mes opercules de miel et de faire en même temps que l'extraction du miel de jolis pains de cire. Le fondoir fonctionne à merveille avec un circuit d'eau fermé en continu. Je vais essayer de prendre un peu de temps pour vous faire un dossier complet sur ce fondoir.

Zone de Texte: Cire
Fondoir: écoulement du miel à gauche et de la cire à droite.             Pain de cire démoulé après refroidissement.

Disposant d'assez de cire d'opercules, j'ai fait gaufrer ma propre cire cette année. C'est un projet que j'avais à coeur depuis pas mal de temps. Maintenant je connais la provenance de mes cires et c'est un gain en qualité et en bien-être pour mes abeilles.

Le 4 février dernier, j'ai assisté à l'assemblée générale de mon syndicat "L'Abeille Marnaise". Dans les grandes lignes le syndicat a abordé les sujets d'actualité comme le frelon asiatique et le piégeage, les déclarations de ruche, les mortalités, les traitements anti-varroa, les sessions de formations au rucher école de Moiremont et de Thillois ainsi qu'une journée technique qui aura lieu de 16 juin prochain. Le bureau de l'Abeille Marnaise se féminise puisque ma collègue Stellie Moreau en est maintenant la trésorière. Jean-François Maréchal (photo de droite) nous a fait un exposé très complet au sujet des vols de ruche dans la Marne et nous a montré un nouveau système de puce anti vol qui pourrait intéresser plus d'un apiculteur confronté à la malveillance de certains.

Zone de Texte: www.lesruchersdargonne.com
Zone de Texte: www.lesruchersdargonne.com
                  

Le redoux est arrivé mais les étangs de l'Argonne sont encore bien gelés ce qui laisse voir de beaux paysages.

Zone de Texte: www.lesruchersdargonne.com
Cygnes sur un étang gelé.

 

Page d'accueil