LES RUCHERS D'ARGONNE

Céline GOBIN

Février 2009

 

Voir les autres mois:    Janvier 2009        Mars 2009        Avril 2009        Mai 2009        Novembre 2009

Voir également les années précédentes:         Année 2006        Année 2007        Année 2008        Année 2010        Année 2011        Année 2012

 

Vendredi 6 février 2009

Matin
très nuageux
3
°C

Après-midi
très nuageux
10
°C

 

Le froid est toujours présent. Nous avons eu de la neige toute la journée de mardi. La neige était encore présente mercredi matin au bonheur de mes deux garçons qui ont pu sortir leurs luges. Les matinées restent froides avec de petites gelées mais ce sont les températures de l'après-midi qui ont du mal à grimper restant aux alentours des +5 ou +6°C. Cette fin de semaine est sous le signe du redoux car le mercure a atteint presque +11°C pour jeudi et vendredi. Malheureusement le froid et la neige doivent être de retour ce week-end et pour la semaine prochaine. L'hiver commence à être long et je crois qu'au niveau froid on a été servi. Toutefois si la météo promet d'être belle pour le printemps et l'été prochains cela vaut peut-être le coup de patienter encore un peu !

Avec les températures douces de jeudi et vendredi après-midi, les abeilles ont pu sortir un peu. Certaines venaient même jusqu'à la fenêtre du bureau faire un petit tour de repérage. Malheureusement vu le froid de ces derniers temps, leurs sorties ne leur permettaient pas de ramener du pollen de noisetier car ceux-ci sont très en retard pour la floraison par rapport à l'an dernier. Relevant les dates de floraison chaque année, je dois dire que pour 2009, je n'ai encore rien noté. Par rapport à 2008, nous avons 3 semaines de retard mais ceci n'a rien d'alarmant. En 2006, les noisetiers avaient commencé à fleurir aux alentours du 14 février.

J'ai donc terminé fin janvier de faire le tour de mes ruchers pour soupeser toutes mes ruches afin de voir si quelques unes avaient besoin d'un morceau de candi. C'est environ 5 ruches par rucher qui demandent un petit complément de nourriture. Ce n'est pas bien alarmant car à l'ouverture des ruches on peut encore apercevoir des provisions sur les cadres. 1/5 du cheptel a donc reçu du candi. Les provisions ont plus baissé cette année que les années passées mais je pense que cela s'explique par la longue période de températures négatives que nous avons eu début janvier. Ne me restant que 50 kg de candi en réserve, je suis donc allée compléter mon stock de candi à Sommesous chez Api-Ver. J'ai donc acheté une centaine de kilos de candi qui j'espère m'aidera à tenir jusqu'au printemps. Mais pour l'instant, je pense que si les températures ne se radoucissent pas, je serai certainement contrainte à compléter une nouvelle fois mon stock de candi. Peu importe, ce qui compte c'est que les colonies sont fortes et je ne peux en aucun cas les laisser mourir de faim !

Quelques réserves pour l'hiver ...

Toujours lors de ma visite de vendredi j'ai pu apercevoir, entre 2 cadres de corps, le premier couvain fermé. La ponte est repartie pour certaines reines et donc les provisions vont devoir être surveillées de près.

Les réserves de nourriture des Mini Plus ont été également estimées. Les Mini Plus hivernées sur 2 corps et plus ne semblent pas devoir être complétées en candi. Par contre les Mini Plus hivernées sur 1 corps semblent consommer davantage et demandent plus de surveillance. Certaines ont du être complétées avec du candi. Je pense donc ne pas renouveler l'expérience l'an prochain pour l'hivernage des Mini Plus sur un seul corps. L'hivernage des Mini Plus sur un corps en 2008 n'a pas nécessité autant de surveillance mais il faut dire que l'hiver avait été relativement doux. Comme quoi les années se suivent mais ne se ressemblent pas ...

Fin janvier je me suis donc rendue à l'assemblée générale de mon syndicat L'Abeille Marnaise. C'est un moment toujours important dans l'année apicole car cela nous permet d'échanger sur notre ressenti au niveau de l'hivernage et se rendre compte que nous avons tous le même sentiment à cette époque de l'année. Nous sommes tous et toutes très impatients de revoir de près nos abeilles surtout avec un hiver qui dure comme cette année. Le travail au rucher nous manque ! L'assemblée générale a été tenue par notre nouveau président "intérimaire" Monsieur Noël Molé qui remplace Monsieur Charles Bousser dans l'attente de l'élection d'un nouveau président pour l'Abeille Marnaise courant février.

Le cadre, dans lequel nous étions réunis, était toujours aussi beau. Il s'agit de l'auberge des Moissons à Matougues. J'ai pris quelques clichés de la salle de restauration où nous étions. A noter la présence d'un tarare (photo de gauche) et de divers anciens matériels agricoles pour la décoration.

      

Petite note à part, l'émission que je vous proposais de voir sur M6 Replay (archives du 27 janvier 2009) ne peut être visionner qu'en France, petit détail que je ne savais pas. Je suis donc désolée pour nos amis belges qui ont été nombreux à me contacter pour ce problème. Sur le même thème que l'émission de M6, je vous mets en ligne un article portant sur les bienfaits de la consommation de pollen. Bonne lecture et à bientôt !

 

Page d'accueil

 

Vendredi 20 février 2009

Matin
très nuageux
0
°C

Après-midi
très nuageux
6
°C

 

L'hiver est toujours bien présent avec un retour de fortes gelées matinales depuis le 15 février. Les journées se suivent et se ressemblent. Le froid et la grisaille sont notre lot quotidien. J'avoue que pour moi moralement l'hiver commence à être long malgré que les températures de l'après-midi avoisinent maintenant les +6 / +7°C, ça se réchauffe tout doucement. La preuve, les crocus sont sortis de terre il y a une semaine et les noisetiers ont commencé à fleurir aux environs du 9 février sans pour autant que les abeilles puissent profiter de ce pollen en raison du froid.

 

Petit retour en arrière début février où une tempête nous était annoncée pour le 9 février au soir. Du coup dans l'après-midi je me suis rendue sur mes 2 ruchers exposés un peu plus au vent. J'avais donc pris ma bobine de ficelle et ai ficelé mes ruches comme de jolis rôtis ! Que les toits s'envolent cela ne me dérange pas. Mais comme quelques unes des ruches ont été nourries au candi, le toit entraîne le nourrisseur retourné et l'isoruche dans sa chute et les abeilles se retrouvent exposées à la pluie.

Avec ce système pas d'inquiétude à avoir, puisque le lendemain aucun toit n'avait bougé. La tempête annoncée par Météo France n'a pas été aussi forte que prévu. Nous avons eu des vents de 110 km/h au lieu de 130 annoncé. Je dois dire que c'est très bien ainsi !

      Ficelage des ruches. 

Tous les 15 jours, je continue à faire mon tour dans les ruchers pour soupeser les ruches et voir s'il y a besoin ou pas de compléter les réserves avec du candi. Je pensais avoir nourrir suffisamment au sirop à l'automne mais je me rends compte que l'hiver n'est pas fini et qu'il ne ressemble en rien à l'hiver 2007/2008 où le douceur était bien présente.

Cette année l'hiver a été particulièrement froid et les colonies commencent à taper sérieusement dans les provisions. J'ai encore retrouvé 2 colonies mortes de faim cette semaine alors que je les avais estimé lourdes il y a 15 jours.

Je me rends compte que pour certaines ruches, ce qui semblent lourdes c'est tout simplement le poids des abeilles à l'intérieur. Car à l'ouverture de ces ruches mortes de faim, je me retrouve avec un tas d'abeilles au fond du plancher qui est d'une hauteur de 20 cm donc des populations énormes. Je pense que malgré des températures en dessous de +10°C, je vais devoir ouvrir systématiquement toutes les ruches pour faire une estimation très rapide des provisions. Je pense que ce sera plus sûre étant donné la présence de couvain fermé dans certaines colonies ce qui les obligent à consommer davantage de réserves.

Le travail à l'atelier avance bien et ma réserve de cadres de corps filés diminue. J'ai presque achevé la pose des cires sur ces cadres et tout sera prêt pour la réalisation d'essaims artificiels. Je ne vais pas tarder à sortir mes trappes à pollen pour les nettoyer avant de les mettre dans les ruchers mi mars ou fin mars selon le radoucissement des températures.

Jeudi Mr Koch, de la société CAPAZ, est passé pour m'apporter 2 sondes de prise de température pour l'intérieur des ruches. Cette sonde sera raccordée à la balance et je pense introduire la sonde par le dessous du plancher Nicot entre 2 mailles. Il faudra certainement écarter ces mailles pour permettre à la sonde de passer. Quelques essais restent à faire ...

 

Au niveau des balances, l'évolution du poids des ruches est désormais en ligne sous forme de graphique d'une période de mesure d'un mois. Vous pouvez les consulter ici.

 

Page d'accueil