METHODE D'ELEVAGE:
CELLULES ROYALES OUVERTES DE 3 JOURS

Page d'accueil

Par l'intermédiaire de cette fiche détaillée, je vous fais part de mon expérience. Si toutefois, vous avez des questions, commentaires ou expérience à partager, n'hésiter pas à me contacter cgob51@yahoo.fr.

 

Toutes les reines que je produis sur l'exploitation sont fécondées

soit naturellement, soit artificiellement en faisant appel à

l'insémination artificielle.

3 jours avant le prélèvement des reines fécondées dans les nucléus de fécondation Mini Plus, je prévois de faire un greffage d'un nombre équivalent au nombre de reines prélevées.

Le greffage se fait au picking chinois que je trouve vraiment très pratique et simple d'utilisation.

Le greffage se fait à sec et à l'aide d'une lampe frontale à LED.

Pour réussir une bonne acceptation des larves greffées, il faut prélever des larves de moins de 24h c'est-à-dire des larves qui commencent à peine à se courber.

Elles ne doivent pas avoir la forme d'un fer à cheval.

La forme de cette larve sur la photo est idéale et elle doit baigner dans la gelée royale.

Voir également la galerie photo sur le greffage.

3 jours après le greffage j'obtiens des cellules royales ouvertes.

Chaque nucléus, que je vais orpheliner en retirant la reine fécondée,

va recevoir une cellule royale ouverte de 3 jours.

La partie biseautée beige (extrémité pointue en haut à droite sur la photo),

qui porte la cellule royale, est plantée dans le cadron de couvain à 2 ou 3 cm

en dessous de la tête du cadron.

Un espace est laissé entre les 2 cadrons de couvain où l'on vient d'introduire la cellule royale ouverte pour ne pas l'abîmer.

La Mini-Plus est refermée ... les abeilles n'ont plus qu'à la prendre en charge.

6 jours après l'introduction de la cellule royale ouverte, ma cellule royale est maintenant fermée (9 jours).

Mais malgré l'introduction de ma cellule royale ouverte, les abeilles ont elles aussi fait un élevage royale de leur côté.

Pour cela, je détruis toutes les cellules royales que les abeilles ont produit, qui se trouvent sur le cadron de couvain.

Je prends soin de ne pas abîmer ma cellule royale que j'ai introduit en manipulant le cadron avec soin et sans le retourner, ce qui risquerait de faire tomber la larve de la future reine au fond de sa cellule et de mener cet élevage à un échec.

Le contrôle de la fécondation de la reine se fera dans une quinzaine de jours.

 

Page d'accueil